Unspoken Cinema 2012 banner

Friday, December 30, 2011

Le nid familial (présentation de l'auteur)


« C'est une histoire vraie. Elle n'est pas arrivée aux personnages de notre film, mais elle aurait pu leur arriver à eux aussi » : c'est par ces mots que débute le premier film de Béla Tarr. Laci, fils ainé de sa famille, rentre chez ses parents après son service militaire pour y retrouver sa femme Irén et leur fille. La famille élargie partage un appartement minuscule, situation qui semble vouer toute relation humaine à l'explosion.
Réalisé à partir d'improvisations, le film scrute les visages de ses personnages pour livrer un tableau critique de la société hongroise de la fin des années 1970.

« La façon dont Béla Tarr, comme Fassbinder, décrit l'environnement est à la fois naturaliste et théâtrale. Ses personnages sont ordinaires, mais leurs impulsions, leurs passions, leur égoïsme et leur souffrance les rendent exceptionnels. Les deux cinéastes condensent la teneur dramatique de situations naturalistes jusqu'à la déréalisation. Comme Fassbinder, Béla Tarr a su déceler les origines spirituelles d'un drame universel dans des figures complètement banales, déterminées par leur environnement. »
András Bálint Kovács, « The World According to Tarr », in Béla Tarr, Budapest, Magyar Filmunió, 2001.

Voir aussi :

No comments: