Unspoken Cinema 2012 banner

Sunday, October 10, 2010

Stasis films 3 (behaviourist) CCC



Sortie des usines Lumière (1895/Louis & Auguste Lumière/France) 45"



Sleep (1962/Andy Warhol/USA) 321'



Screen test : Nico (1966/Andy Warhol/USA)


The act of seeing with one's own eyes (1971/Stan Brakhage/USA) 32' ***WARNING: GRAPHIC***


Les hautes solitudes (1974/Philippe Garrel/France) 80'



Ten Minutes Older / Par desmit minutem vecaks (1978/Herz Frank/Soviet Union) 9'37"



D'Est (1993/Chantal Akerman/France) 107'


(photo non available)

Elegiya iz Rossii/Elegy from Russia (1993/Aleksandr Sokurov/Russia) 68'



Smirennaya zhizn/A Humble Life (1997/Aleksandr Sokurov/Russia) 75'



Gong gong chang suo/In Public (2001/Jia Zhang-ke/China) 30'


Ten Minutes Older (2001/Abbas Kiarostami/Iran) 10'

Sleepers (2001/Abbas Kiarostami/Iran) 90'



Hukkle (2002/György Pálfi/Hungary) 78'



Prologue (2004/Tarr Béla/Hungary) segment from Vision d'Europe



Into Great Silence (2005/Gröning/Germany) 169'



Unser täglich Brot / Our Daily Bread (2005/Nikolaus Geyrhalter/Austria) 92'


Fantasma (2006/Lisandro Alonso/Argentina) 63'



Zidane: un portrait du XXième sciècle (2006/Gordon/Pareno/France/Iceland) 90'


The Anthem (2006/Apichatpong Weerasethakul/Thailand) 5'



Tejút / Milky Way (2007/Benedek Fliegauf/Hungary) 82'



Luminous People (2007/Apichatpong Weerasethakul/Thailand) 15'



Shirin(2008/Kiarostami/Iran) excerpt



Mobile Men (Stories on Human Rights) (2008/Apichatpong Weerasethakul/Thailand) 4'


La Danse (2009/Frederick Wiseman/France)


Ne Change Rien (2009/Pedro Costa/France)


Related:

3 comments:

HarryTuttle said...

"[..] Le corps n'est jamais au présent, il contient l'avant et l'après, la fatigue, l'attente. La fatigue, l'attente, même le désespoir sont les attitudes du corps. Nul n'est allé plus loin qu'Antonioni dans ce sens. Sa méthode : l'intérieur par le comportement, non plus l'expérience, mais 'ce qui reste des expériences passées', 'ce qui vient après quand tout a été dit', une telle méthode passe nécessairement par les attitudes ou postures du corps. C'est une image-temps, la série du temps. [..] ce que Blanchot dit, c'est aussi ce qu'Antonioni montre, non pas du tout le drame de la communication, mais l'immense fatigue du corps, la fatigue qu'il y a sous 'Le cri', et qui propose à la pensée 'quelque chose à incommuniquer', l' 'impensé', la vie. [..]
On trouve ou on retrouve ces deux pôles, le corps quotidien, le corps cérémoniel, dans le cinéma expérimental. [..] Dans le cinéma expérimental, tantôt le processus monte la caméra sur le corps quotidien ; ce sont les célèbres essais de Warhol, six heures et demi sur l'homme qui dort en plan fixe, trois quarts d'heure sur l'homme qui mange un champignon ('Sleep', 'Eat'). [..]
Dans les meilleurs cas, on dirait plutôt que le corps quotidien s'apprête à une cérémonie qui peut-être, ne viendra jamais, se prépare à une cérémonie qui consistera peut-être à attendre : telle la longue préparation du couple, dans 'Mechanics of love' de Maas et Moore, ou celle du prostitué, dans 'Flesh' de Morrissey et Warhol. [..]
Comolli parle d'un cinéma de révélation, où la seule contrainte est celle des corps, et la seule logique celle des enchaînements d'attitudes : les personnages 'se constituent geste à geste et mot à mot, à mesure que le film avance, ils se fabriquent eux-mêmes, le tournage agissant sur eux comme un révélateur, chaque progrès du film leur permettant un nouveau développement de leur comportement, leur durée propre coïncidant très exactement avec celle du film'."

Gilles Deleuze, L'image-temps (chapitre 8: cinéma, corps et cerveau, pensée); 1988

Ilich said...

gazing this beautiful post i discovered that:

està mal escrito Douglas Gordon.

en la ficha de Zidane: un portrait du XXième sciècle (2006/Godron/Pareno/France/Iceland) 90'


regards Harry!

Ilich

http://ilichcastillo.wordpress.com/2010/09/

HarryTuttle said...

Thank you for paying attention, and caring enough for the other readers to notify this typo. Bless you.