Unspoken Cinema 2012 banner

Friday, December 14, 2012

Mekas, Guérin : cinéastes en correspondance (Centre Pompidou)

La correspondance filmée entre Jonas Mekas, figure majeure de l’avant-garde, et José Luis Guerin, représentant le renouveau du cinéma espagnol, est projetée dans l’espace d’exposition du forum -1. À ses côtés, deux installations : « 365 Day Project » de Jonas Mekas », son journal de l’année 2007 sur douze moniteurs, et « La Dame de Corinthe » de José Luis Guerin, installation audiovisuelle autour de la relation entre cinéma et peinture et l’origine des deux disciplines. Une sélection de films sur Jonas Mekas est également diffusée sur grand écran, en boucle.
Jonas Mekas / José Luis Guerin, Cinéastes en correspondance 
(30 novembre 2012 - 7 janvier 2013) Centre Georges Pompidou, Paris

* * *
José Luis Guerin adresse sa première lettre filmée à Jonas Mekas en novembre 2009. La réponse de Jonas Mekas, en janvier 2010, marque le début d’une amitié en cinéma. Neuf lettres sont échangées, témoignant d’une innovation formelle et d’un partage sensible sur leur pratique cinématographique et leurs vies. Ici est présenté le résultat de cette correspondance filmée, tenue entre novembre 2009 et avril 2011.
Ce projet est fondé sur l’exposition « Toutes les lettres » coproduite par le Centre de culture contemporaine de Barcelone (CCCB), Acción Cultural Española (ACE), le Centre culturel universitaire Tlatelolco et La Casa Encendida de Madrid.
Intermedio a édité un coffret DVD + livret de ces cinq correspondances filmées, en vente à la librairie du Centre Pompidou.


José Luis Guerín : lettre à Jonas Mekas n°1
novembre 2009 (Télérama) 4'54"


Jonas Mekas : lettre à José Luis Guerín n°2
janvier 2012 (Télérama) 9'42" 

Parallèlement à leur correspondance cinématographique que le Centre Pompidou montre pour la première fois, Jonas Mekas et José Luis Guerin échangent sur leur besoin de filmer, sur ce qui le fait naître, sur les formes qu'ils lui donnent.
« I react to life » (« Je réagis à la vie ») : Mekas avait défini cette nécessité comme un réflexe vital. Cet impérieux désir de filmer le monde, seul, à son échelle, a donné vie à l'échange entre les deux artistes et l'irrigue de bout en bout.
« Jonas est un artiste phare, non seulement comme cinéaste, mais aussi comme agitateur de l'underground et comme mémoire du cinéma. […] Parfois je pense que c'est comme si Bazin, Langlois et Godard se rejoignaient dans ce nouveau cinéma américain qui est le sien. […] Louis Lumière est comme un frère pour lui. Et puis il y a l'image du film maker dépouillé. Jonas avec sa Bolex Paillard dans la main. Voilà, ça c'est un film maker : l'homme avec sa caméra, sans rien d'autre. » Guerin lors d'une rencontre avec Nicole Brenez au Jeu de Paume, mars 2011.
Mekas, quant à lui, appelle Guerin « my friend in cinema » (« mon ami en cinéma »).


* * *

Prochain rendez-vous avec les "cinéastes en correspondance" (le cinéma contemplatif à l'honneur!):
  • Albert Serra / Lisandro Alonso (17 Avril - 19 mai 2013)
  • Wang Bing / Jaime Rosales (2014)



Related :

No comments: